A+ A A-

Une nouvelle phase d’études

La convention de financement des études et concertation préalables à l’enquête d’utilité publique a été signée en avril 2016 par les partenaires. Elle marque une nouvelle étape qui permettra de préciser le projet dans toutes ses dimensions, en concertation avec les acteurs et le public en France, en Suisse et en Allemagne.

Le programme d’études comprend :

  • des études relatives aux gains apportés par l’opération (service pour les voyageurs, trafics attendus et coûts) ;
  • des études techniques (notamment sur le tracé et la nouvelle gare de l’EuroAirport) ;
  • et des études environnementales (bâti, foncier, faune et flore, hydraulique-hydrogéologie, bruit, paysage…).

A l’issue de ces études, le projet sera présenté à l’enquête d’utilité publique, préalable aux travaux.

Un partenariat trinational

Les études et la concertation préalables à l’enquête d’utilité publique sont inscrites au volet Mobilité multimodale du Contrat de Plan Etat-Région Alsace 2015-2020. D’un montant de 4,6 millions d’euros, elles bénéficient de la participation de l’Union européenne via le programme INTERREG V Rhin Supérieur.

La répartition du financement s’établit comme suit : l’Europe (28,3 %), 
la Confédération suisse (Office Fédéral des Transports) (38,1 %), l’Etat français (6,8 %),
la Région Grand Est (6,8 %), le Conseil Départemental du Haut-Rhin (6,8 %), la Communauté d’Agglomération Mulhouse Alsace Agglomération (2,3 %) et l’Aéroport de Bâle-Mulhouse (10,9 %). 

Retour en haut