A+ A A-

Une nouvelle ligne et une nouvelle gare

La desserte directe en train nécessite la création d’une nouvelle infrastructure comprenant :

  • une gare au contact immédiat de l’aérogare ;
  • une section de voie ferrée d’environ 6 km desservant l’aérogare, en dérivation de la ligne Strasbourg-Mulhouse-Bâle existante.

Le projet intègre également :

  • les équipements ferroviaires qui permettent de maintenir la performance et le service aux voyageurs sur la ligne existante Strasbourg-Mulhouse-Bâle ;
  • la reconstitution des accès et des parkings de l’EuroAirport qui auront été modifiés par le projet ;
  • les mesures de protection ou de réduction des impacts sur le cadre de vie et l’environnement.
EAP-Principe-implantation

Une attention particulière au cadre de vie et à l’environnement

D’après le recensement des enjeux environnementaux, le secteur ne présente pas d’impossibilité ou d’interdiction pour l’implantation du projet. Toutefois, des études d’impact approfondies seront conduites par la suite ; elles prendront en compte la présence, notamment, d’un périmètre de protection de captage d’eau éloigné, de milieux agricoles (parcelles cultivées et jardins familiaux) et de boisements, du cours d’eau le Liesbach ou encore de servitudes radioélectriques et aéronautiques.

Le projet s’implantera en partie sur des terrains appartenant à l’Etat mais des acquisitions foncières seront nécessaires et feront l’objet d’études spécifiques en lien avec les personnes concernées. Les emprises du projet toucheront les territoires des communes de Bartenheim, Saint-Louis, Blotzheim et Hésingue. Les études ultérieures permettront de les préciser.

Retour en haut